2016 : La danse du Tutuguri

« Au Far°, les femmes ont la forme. L’artiste confirmée de la soirée? Perrine Valli, prêtresse solaire de "La Danse du Tutuguri", une pièce imaginée sur les traces d’Artaud. »

Le Temps –- Marie-Pierre Genecand

Photo : Laurent Paillier

Distribution

Conception et chorégraphie : Perrine Valli
Interprétation : Perrine Valli et six danseuses invitées
Texte : Antonin Artaud
Création sonore : Eric Linder
Régisseur : Laurent Schaer
Installation : Perrine Valli, Laurent Schaer
Diffusion : Gabor Varga
Administration : Laure Chapel, Pâquis Production
Production : Association Sam-Hester
Coproduction : Far° Festival des Arts Vivants, Nyon, Centre Culturel Suisse Paris, L’Abri, Genève
Soutiens : République et Canton de Genève, Ville de Genève, Organe genevois de la Loterie romande

Description

Les pièces de Perrine Valli ont toujours pour point de départ l’univers d’un artiste ou d’un auteur, que ce soit Edward Hopper, Georges Bataille ou Gilles Deleuze. Pour cette nouvelle création, Perrine Valli souhaite questionner l’athéisme et se base sur un texte d’Antonin Artaud “La danse du Tutuguri ou le rite du soleil noir”. Ce poème est inspiré d’un rituel pratiqué par les Indiens tarahumaras auquel Artaud avait assisté, en 1936, lors de son voyage au Mexique. Six indiens dansent pour appeler la venue du soleil. Une personne se tient hors du cercle, le septième Tutuguri, dont le rôle est de marquer la mesure à l’aide d’un instrument de musique étrange. La chorégraphe procède à une relecture de ce texte précurseur en donnant à voir une danse articulée autour des figures du cercle et de la croix, entre spiritualité et dévotion, faisant étrangement écho à notre situation contemporaine.

( Texte : Centre Culturel Suisse )

Photos

À venir

Vidéo

À venir